Le château de Birkenfels

Alt. 675m - Commune d'Ottrott

Erigé vers 1260 par Burkhard Beger, ministériel de l'évèque de Strasbourg, le château est mentionné pour la première fois en 1289. Egalement connu sous les noms de Bergfels, Bergfeldschloss et Birckwaldschloss, il est situé sur le massif du Mont Sainte Odile dans la forêt d'Obernai, et permettait la surveillance de l'ancienne route romaine entre le Mont Sainte-Odile et la vallée de la Bruche passant par le Champ du Feu. Incendié au XIVe siècle, reconstruit et modifié au XVe, puis abandonné au XVIe, il servit de carrière de pierres. Une restauration a été réalisée le siècle dernier.

La basse-cour est protégée par un mur d'enceinte surmonté d'un chemin de ronde. Un fossé a été creusé autour de l'éperon rocheux. L'accès au palas se fait par une rampe et une passerelle. Le logis seignieurial possède des archères à l'étage inférieur, ainsi que de belles baies géminées aux deux étages supérieurs. Le donjon pentagonal en pierres à bossage aux murs épais de 2.5m servait de prison.

Château de Birkenfels

Château de Birkenfels

Château de Birkenfels

Le logis seigneurial

Château de Birkenfels

Donjon pentagonal et porte de la basse-cour

Château de Birkenfels

Le mur d'enceinte et son chemin de ronde

Andlau ← Châteaux → Dreistein

Photos © Eric Riebel